Pour certains ce n’est même pas de la musique, pour d’autres c’est un mode de vie.  La techno est une culture à part entière, qui a des racines profondes dans l’histoire de Berlin : une capitale qui danse au rythme des basses sur lesquelles elle s’est reconstruite.

 

Pendant trois jours, quatre nuits (surtout quatre nuits) on a rencontré ceux qui font la techno à Berlin. D’abord, il y a eu Arne Grahm, premier videur du Trésor et toujours très impliqué dans le monde de la nuit. Ensuite, Stephen Hack et Dimitri Hegemann, les boss de deux institutions des soirées berlinoises: Le Trésor et le Watergate. Et enfin, Sarah, Flo, Oscar et Ben, amateurs de basses qui passent leurs week-ends dans ces clubs : du producteur au consommateur, descente dans ces clubs sombres et enfumés qui ont façonné la capitale allemande après la chute du Mur. Mais rappelez vous : les photos sont interdites !

Autres contenus du chapitre Transgressions